Peche a oman d'une Carangue GT de plus de 60 kg
Pêche Sportive dans un cadre authentique

Venez vous mesurer aux Carangues GT de plus de 60 kg, préparez vos Poppers, affûtez vos triples et vos hameçons !!!

Peche en surfcasting a Oman, Raie Pastenague et Raie Guitare de plus de 100 kg
Venez pêcher sur une plage de sable blanc

Etes-vous capable de mettre au sec une raie pastenague ou une raie guitare de plus de 100 kg, adrénaline et crampes assurées !!!

Pêche dans le sud d'Oman d'un mérou brun de plus de 25 kg
Seul ou en groupe, venez pratiquer la pêche de l'Extrême

Le Jigging c'est fun, enfilez votre baudrier, mettez vos gants et laissez descendre, qu'attendez-vous pour le remonter ce Merou Brun !!!

Peche a oman d'une Carangue Ignobilis ou nommée Carangue GT de plus de 50 kg
Canne en main, êtes-vous pret pour des sensations Fortes ?

Frein Bloqué, votre stickbait touche l'eau 2 ou 3 animations et c'est le rush, plus de 50 kg de muscles se mesurent à vous, une Carangue GT

Peche a Oman d'une sériole de plus de 15 kg
Vous scrutez l'horizon, vous êtes prêt à toutes éventualités

Une chasse en vue, un lanceur pile poil ou il faut et boum, c'est le rush, après un beau combat une sériole de plus de 15 kg !!!

Coucher de soleil dans le sud du Sultanat d'Oman plus exactement à Salalah
Relax devant un beau coucher de soleil

Après tous ces combats et toutes ces émotions, rien de tel que de se poser sur une terrasse devant un bon thé !!!

Traditions, savoir-vivre et coutumes

Histoire

Depuis l'antiquité sumérienne, la région d'Oman est réputée pour être au coeur de la production et du commerce de l'encens. Islamisée au VIIe siècle ap. J.-C., sa culture riche de nombreux arts et artisanats est proche de celle des pays musulmans du Moyen-Orient. Parcourue par les navigateurs et les marchands depuis l'antiquité, ses ressources attirèrent les convoitises. Tour à tour dominée par des peuples étrangers orientaux, envahie par les Portugais au XVIe puis sous protectorat britannique jusque dans les années 1970, elle a connu une histoire mouvementée qui transparait dans sa culture.

Peuple originel de l'Arabie, les Bédouins occupent le désert depuis le IVe millénaire au moins. Ce fier peuple nomade attaché à ses traditions et ses valeurs traditionnelles accorde une importance capitale à l'hospitalité. Vous croiserez à Oman des bédouins des sables, accompagnés de leurs dromadaires et installés dans de grandes tentes au milieu des oasis, des bédouins des montagnes, exploitant les palmiers-dattiers et garants de la tradition de la chevalerie arabe, mais aussi des bédouins pêcheurs. Ces derniers pêchent au rythme de la migration des poissons et s'adonnent à la récole des huîtres perlières et des ormeaux.

Légendes

D'après certaines légendes, le célèbre marin Sindbad, aux mille aventures fantastiques, vecût à Sohar dans le nord d'Oman au Xe siècle. On murmure aussi que les vestiges de Sumhuram, dans le sud du pays, seraient les ruines d'une résidence de la mythique Reine de Saba. Et encore, mais n'en dites mot à personne, que les ruines de Shisr seraient les vestiges de l'ancienne Ubar, la cité légendaire des récits des mille et une nuits et la porte de la secrète Atlantide...

Arts et Traditions :

Artisanat et métiers traditionnels :

L'excellence des artisans omanais s'illustre à travers le travail de l'argent et du cuivre, la fabrication de parfums, celle du luban ou encens, le tissage et la fabrication textile, la teinture à l'indigo, la poterie et la fabrication de confiseries. Les nombreux souks et les marchés que vous visiterez vous en donneront un aperçu authentique.

Les souks et marchés :

Les souks et marchés, coeur authentique de la tradition artisane et commerciale omanaise, se déclinent en autant de produits qu'on peut y acheter : marché aux poissons, souks aux encens, aux chèvres, aux armes, marchés aux bijoux, marchés réservés aux femmes, marché des potiers, etc.

Parmis les plus authentiques, on compte le souk Al-Husn au centre de Salâlah. Spécialisé dans la vente d'encens et de parfums, vous y trouverez le célèbre hujari, un encens blanc extrêmement réputé, utile à la fabrication des fragrances les plus fameuses comme par exemple l'Amouage. Brûle-parfums, brûle-encens, encenseoirs faits à la main témoignent de la virtuosité des artisans.

Le souk d'Al Hofah, à 3 km de Salâlah, au milieu des cocotiers, est réputé dans tous le pays pour la qualité de son luban et de ses tissus traditionnels, costumes et orfévrerie en particulier.

Le spectacle typique du souk de l'or à Salâlah ne manquera pas de vous éblouir par ses bijoux, colliers et bracelets finement ouvragés, réalisés en or jaune et étincelants de mille feux depuis les échoppes des orfèvres.

Costumes traditionnels :

Le vêtement traditionnel masculin ou dishdasha consiste en une grande robe à manches longues, le plus souvent blanche. Elle est agrémentée par un chech ou muzzar porté sur la tête. Accompagnant cette tenue, on porte deux attributs pour les occasions formelles : l'assa, une canne et le khandjar, sorte de dague à lame recourbée portée à la taille, glissée dans la ceiture. Cette arme est l'emblème d'Oman, vous pourrez l'admirer en de nombreuses occasions sur les blasons, timbres, billets de banque, etc.

Vêtement traditionnel masculin d'un homme habitant au sultanat d'Oman
Yousef et un dormadaire, petit moment de tendresse, attention tu risques une attaque de calins !!!

Le costume traditionnel féminin est composée d'une robe portée sur un pantalon ou sarouel et d'une coiffe, le lihaf. Au quotidien, les femmes se parent de bijoux en or et sont vêtues d'une robe noire, l'abaya et du hijab pour couvrir leur cheveux.

Musique :

Résultat de l'histoire et des influences étrangères qui ont parcouru la région, la musique omanaise est apparentée à celle de l'Arabie, de l'Afrique de l'Est mais aussi de l'Iran et du Portugal. On ne compte pas moins de 130 styles ou funun répertoriés, la rythmique étant placée au 1er plan. La musique est très populaire et se pratique collectivement et activement. La palette d'instruments est variée : luths-violons, flûtes-hautbois, cornemuses et nombreuses percussions.

Art poétique :

La tradition de la poésie chantée ou récitée est très ancienne et fortement ancrée dans la culture omanaise. Elle développe les thèmes de l'héroïsme, de l'amour courtois, de la nature, de la sagesse, mais aussi de l'humour. Après une journée de labeur, les omanais ont coutume de se réunir autour d'un café pour écouter de la musique et réciter de la poésie. La tradition orale n'ayant rien perdu de sa verve, les poètes mémorisent des centaines de vers et tant de poèmes. C'est ainsi que se transmettent les valeurs du passé.

Les traditions et l'artisanat omanais se déclinent dans bien d'autres domaines, courses de chameaux, tissages à l'ancienne ou encore récolte de l'encens, que vous aurez l'occasion de découvrir. Le festival annuel du Khareef qui se tient en juillet-août dans les rues de Salâlah vous plongera au coeur des arts traditionnels : chants, danses et théâtres y sont mis à l'honneur.

Patrimoine culturel

Quatre sites omanais sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité établie par l'UNESCO :

  • les systèmes d'irrigation aflaj d'Oman, un des plus vieux système d'irrigation connu (4500 ans avant J.-C.)
  • les sites archéologiques de Bat, d'Al-Khutm et d'Al-Ayn, des nécropoles du IIIe millénaire avant J.-C. bâties à l'ombre d'une palmeraie.
  • la "Terre de l'Encens" dans la province du Dhofar, un site majeur de l'ancienne route de l'Encens qui reliait l'Egypte au Yémen et à l'Inde dès la haute antiquité.
  • le fort de Bahla, une forteresse du Moyen-Age au coeur de l'oasis de Bahla, non loin du djebel Akhdar, datée du XIIe siècle.

Les occasions seront nombreuses de partir à la rencontre de la richesse du patrimoine culturel omanais, dont les terres sont jalonnées par de nombreux sites et monuments d'exception - palais, châteaux, mosquées, villes anciennes, ports, santuaire de l'oryx arabe (un bovidé proche de l'antilope à la survie menacée) - sertis au coeur de paysages naturels grandioses. Dans les environs, vous pourrez également partir à la rencontre des cormorans et chameaux du Khor Rawri, ou encore vous émerveillez devant le spectacle du geyser d'Al Mughsayl et des chutes de Raysut.

Spécialités gastronomiques

La cuisine omanaise est à la fois inspirée de la cuisine moyen-orientale et de la cuisine indienne. Mezze et falafel libanais, biryani et tandoori indien, kabsa et makbous nationaux (riz épicé au poulet, à l'agneau ou au poisson, cuisiné dans une sauce tomate) raviront votre palais. Vous pourrez également déguster des spécialités thaï, chinoises, des pizzas et bien sûr... du poisson frais ! Côté dessert, ne passez pas à côté du halwa, une sucrerie gourmande au safran, aux amandes ou aux noix servie avec le café ! Le thé, issu de l'héritage de l'Inde britannique, et le café omanais sont les boissons traditionnelles incontournables. Vous pourrez également vous rafraîchir avec de l'eau de rose aux vertus vivifiante...

Hospitalité

L'hospitalité légendaire des peuples arabes ne fait pas défaut à Oman, plus encore chez les Bédouins dont la générosité est renommée. Il ne serait donc pas convenable de refuser une petite tasse de café ou une délicieuse sucrerie !

Politique

Oman est une monarchie parlementaire dirigée par le sultan Qabus Ibn Saïd depuis 1970. Au fil des ans, plusieurs réformes ont eu lieu dans une perspetive de modernisation : en 1990, le sultan mis en place le Majlis ach-Choura, un comité consultatif élu. Puis en 2003, il institua le vote pour les plus de 21 ans au suffrage universel direct. La participation fut grande et plus de 70% des inscrits purent élire 83 représentants parmi lesquels deux femmes. Plusieurs femmes siègent au sein du gouvernement actuel, au ministère de l'éducation et au ministère de l'enseignement supérieur notamment.

Economie

80% des recettes budgétaires d'Oman relèvent de l'exploitation et la vente d'hydrocarbures, pétrole majoritairement et gaz. Ces revenus ont permis au sultanat d'entreprendre d'importants investissements dans les infrastructures du pays, écoles, hôpitaux et réseaux routiers notamment. Le tourisme constitue la seconde source principal de revenus, favorisé par la construction de complexes hôteliers et touristiques.

Populations et Langages

La plupart des omanais sont arabes et on observe une important minorité baloutche (indienne). Au sud, notamment dans le Dhofar, la plupart des habitants sont jabalis, peuple d'origine et de langue sub-arabique. Comme dans les autres pays du golfe, les travailleurs immigrés viennent principalement de l'Inde, du Pakistan et de l'Iran.

La langue officielle du Sultanat est l'arabe. L'anglais est largement répandu, ainsi que le baloutche, l'ourdou et différents dialectes indiens.

Religion

La religion officielle du Sultanat d'Oman et de la famille royale est l'islam ibadite. Oman est ainsi le seul pays musulman dont le courant principal n'est pas le sunnisme ou le chiisme. Quant aux immigrés d'origine indienne, une grande majorité pratique l'hindouisme.

Tenues vestimentaires

Bien que la majorité des omanais soient ibadistes, tendance souple de l'Islam, à Oman comme dans la plupart des pays de confessions musulmanes traditionnels, il est vivement conseillé de se vêtir décemment. Si shorts et manches courtes sont tolérés par forte chaleur, il convient d'éviter les vêtements courts (au dessus du genoux) ou moulants par respect pour vos hôtes, en particulier en ville. Le plus grand respect doit être manifesté dans et aux abords des lieux de cultes.

Pour terminer le voyage de pêche, petite visite des alentours de Salalah, ville basée dans le Sud du Sultanat d'Oman

Photos

Il est recommandé de ne pas photographier quelqu'un sans avoir obtenu poliment son autorisation. Il est très déconseillé de photographier les femmes. Si cela vous tient vraiment à coeur, ne vous mettez pas à l'oeuvre sans avoir demandé préalablement leur autorisation ainsi que celle de leur père ou mari ! Il est interdit de photographier les bâtiments publics, diplomatiques et officiels.

Sujets à éviter

Il est fortement déconseillé de formuler des critiques au sujet du sultan, de la religion et des traditions culturelles et religieuses.

Ramadan

Par respect, durant le mois de Ramadan, il est nécessaire d'être particulièrement attentif au respect des usages et coutumes. Il est ainsi interdit de manger, boire ou fumer en public du lever au coucher du soleil.

Interdits

Il est strictement interdit de consommer de l'alcool en public ou d'être en état d'ébriété en public. L'état d'ébriété peut entraîner une arrestation et constitue un facteur aggravant en cas d'accident de la route. Les boissons alcoolisées ne sont d'ailleurs pas en vente libre et seuls grands hôtels et restaurants bénéficient d'une licence permettant à leurs clients de consommer vins, bières ou spiritueux. Notez que l'importation de vin et d'alcool est limitée à une bouteille par personne. Les bagages sont fréquemment inspectés.

La détention, l'usage ou le trafic de stupéfiants sont strictement interdits et répréhensibles. Un ressortissant étranger arrêté sous ce motif peut se voir condamné à une lourde peine de prison avant son expulsion.

Les documents vidéo à caractère pornographique sont confisqués.

Savoir vivre

Dans un soucis de respect et de pudeur, veillez à vous éloigner et à vous tenir à l'abri des regards pour aller au petit coin en pleine nature. L'intimité est de rigeur !

Pêche d'un mérou patate autour des iles Al Hallaniyats dans le sud du sultanat d'oman
Pêche d'une sériole autour des iles Al Hallaniyats dans le sud du sultanat d'oman
Carangue GT de 62kg pour 1,48m pêchée avec un popper Heru Cubera Argent 180 lors d'une peche au gros oman
Carangue GT de 38kg pêchée au popper Dumbell Pop Vert lors d'un sejour peche oman
Pompano Africain de 4kg pêché lors d'une partie de peche autour de l'ile Hasikiyah lors d'un voyage peche au gros oman
Pêche d'un mérou brun autour des iles Al Hallaniyats dans le sud du sultanat d'oman


La peche a Oman

Montages pour pêcher :

- La Carangue GT

La Raie

Le Tassergal, le Mérou, la Sériole et le Thon

Les Poissons records à pêcher :

- Carangue GT

- Merou

- Raie

- Seriole

- Thon

Les hébergements :

- Sur l'île Al Hallaniyat

- En chambre sur la côte

- En maison privative sur la côte

- Camping Sauvage