Peche a oman d'une Carangue GT de plus de 60 kg
Pêche Sportive dans un cadre authentique

Venez vous mesurer aux Carangues GT de plus de 60 kg, préparez vos Poppers, affûtez vos triples et vos hameçons !!!

Peche en surfcasting a Oman, Raie Pastenague et Raie Guitare de plus de 100 kg
Venez pêcher sur une plage de sable blanc

Etes-vous capable de mettre au sec une raie pastenague ou une raie guitare de plus de 100 kg, adrénaline et crampes assurées !!!

Pêche dans le sud d'Oman d'un mérou brun de plus de 25 kg
Seul ou en groupe, venez pratiquer la pêche de l'Extrême

Le Jigging c'est fun, enfilez votre baudrier, mettez vos gants et laissez descendre, qu'attendez-vous pour le remonter ce Merou Brun !!!

Peche a oman d'une Carangue Ignobilis ou nommée Carangue GT de plus de 50 kg
Canne en main, êtes-vous pret pour des sensations Fortes ?

Frein Bloqué, votre stickbait touche l'eau 2 ou 3 animations et c'est le rush, plus de 50 kg de muscles se mesurent à vous, une Carangue GT

Peche a Oman d'une sériole de plus de 15 kg
Vous scrutez l'horizon, vous êtes prêt à toutes éventualités

Une chasse en vue, un lanceur pile poil ou il faut et boum, c'est le rush, après un beau combat une sériole de plus de 15 kg !!!

Coucher de soleil dans le sud du Sultanat d'Oman plus exactement à Salalah
Relax devant un beau coucher de soleil

Après tous ces combats et toutes ces émotions, rien de tel que de se poser sur une terrasse devant un bon thé !!!

Catalogue des poissons pêchés dans le sud du Sultanat d'Oman

 Il existe tant d'espèces de poissons dans les eaux d'Oman qu'il ne serait pas significatif d'en dresser une liste complète. Cependant ce catalogue des poissons les plus répandus et les plus imposants, classés par famille, vous donnera un aperçu de ceux auxquels vous pourrez vous mesurer !

Les Caranguidés

 La grande famille des Carangidea compte six genres et des dizaines d'espèces. Voici quelques unes de celles que vous rencontrerez à Oman :

 La Carangue GT (Giant Trevally) est particulièrement renommée. Cette espèce marine, de son nom latin Caranx Ignobilis aussi appelée Carangue têtue, à grosse tête ou GT, est extrêmement abondante dans les eaux tropicales d'Oman. C'est un poisson impressionnant pouvant atteindre 170 cm de long et 80 kg. Grâce à sa grande taille et à son poids, ce prédateur puissant se débat ardemment et avec vigueur ce qui en fait une prise de choix pour la pêche extrême. Sa combativité renommée a d'ailleurs donné naissance au concours du GT Popping en Australie et à Hawaï, où elle est pêchée depuis la préhistoire. L'anecdote suivante vous fera apprécier la puissance  mythique de ce poisson : la force de l'ulua (la carangue), est depuis toujours associée à celle des hommes guerriers dans la culture hawaïenne, à tel point que sa consommation fût interdite aux femmes. L'espèce était fréquemment utilisée lors des rituels religieux sacrificiels, et le poisson était généralement considéré comme un dieu...  Autant dire que le défi est au rendez-vous !
 Avec son corps aplati au profil ovale, sa grande nagoire caudale homocerque et sa tête massive, au front et aux yeux démesurés, la carangue GT est particulièrement reconnaissable. Parfois tâchetée de noir ou recouverte de stries plus claires, sa couleur peut aller du gris clair au gris argenté et au noir. Habitant les zones démersales, elle se nourrit de poissons principalement et parfois de crustacés des grands fonds. Rarement, on en a aperçu se régaler de tortues. Tant diurne que nocturne, elle chasse principalement au lever du jour et au coucher du soleil. Les jeunes se déplacent fréquemment en banc, les adultes seuls ou par paire.
 La carangue préfère les lagons et les récifs, les hauts-fonds et les passes entre la surface et 200 m de fond. La plupart du temps, on la pêche au popper ou au stickbait coulant et flottant. Pour l'anecdote insolite, sachez que certains pêcheurs sous-marins réussissent à attirer le poisson en imitant l'appel au secours d'une carangue blessée grâce à un savant bruissement de glotte !

Carangue GT de 62kg pour 1,48m pêchée avec un popper Heru Cubera Argent 180 lors d'une peche au gros oman
Carangue GT de 38kg pêchée au popper Dumbell Pop Vert lors d'un sejour peche oman
Carangue GT de 22kg pêchée depuis les rochers lors d'un sejour pêche à Oman

 La Carangue à Points Noirs (Brassy Trevally), de son nom latin Caranx Papuensis, peut mesurer jusqu'à 70 cm et peser 6,5 kg. Elle est reconnaissable à son corps argenté et à son dos recouvert de petits points noirs. Plus active de jour que de nuit, elle est cependant constamment en chasse et se nourrit principalement de poissons et d'invertébrés des grands fonds. Les jeunes se déplacent en banc à proximité des côtés, les adultes parfois en petits bancs, sont plutôt solitaires.
 Vigoureuse, elle se défend à corps perdu ce qui en fait une prise de choix pour la pêche sportive. Elle est fréquemment pêchée au popper, au stickbait coulant et flottant, au jig, au shad et à l'appât.

La Carangue à Points Jaunes (Yellowspot Trevally) ou Carangoides Orthogrammus ("en ligne droite") a de nombreuses dénominations (jordani, nitidus, ferdau, etc.) mais ses appelations les plus courantes sont la carangue tâchetée ou carangue à points jaunes. La partie inférieure de la tête et le ventre sont argentés, la partie supérieure de la tête et le dos ont des nuances bleues et vertes ; tout le corps est parsemé de points dorés. La carangue à points jaunes peut mesurer jusqu'à 75 cm et peser jusqu'à 6,6 kg.
 Elle habite les côtes mais présente un comportement pélagique, naviguant entre 3 m et 150 m de profondeur environ. Généralement solitaires, par deux, parfois en petits bancs, elles se nourrissent de petits poissons et crustacés. Les carangues à points jaunes sont pêchées au popper, stickbait coulant et flottant, au shad, au jig et à l'appât.

 Les Sérioles ou Seriola ("petite jarre") forment un genre de la famille des Caranguidae et sont représentées par des dizaines d'espèces.

 La Sériole Couronnée (Greater Amberjack), ou Seriola Dumerili, est une des plus grandes espèces du genre. Particulièrement prisée par les pêcheurs sportifs en raison de sa combattivité, elle peut mesurer jusqu'à 190 cm et peser jusqu'à 100 kg. Sa couleur bleue argentée est relevée par une ligne dorée sur les flancs et par une bande brune partant des yeux. Ce puissant prédateur vit généralement entre 20 et 70 m de profondeur et se nourrit de poissons et d'invertébrés. La plupart du temps, la sériole couronnée vit en banc mais elle s'aventure parfois seule. Les adultes et gros spécimens préfèrent les récifs profonds, vers le large, tandis que les bancs de jeunes s'intéressent particulièrement aux débris flottants côtiers. La sériole est pêchée au jig, au tickbait coulant et flottant, au shad et au vif.

Pêche d'une sériole autour des iles Al Hallaniyats dans le sud du sultanat d'oman

 La Sériole Chicard ou Chinchard (Yellowtail Amberjack) ou Seriola Lalandi est un poisson pélagique qui peut mesurer jusqu'à 250 cm et peser jusqu'à 96,8 kg ! Sa teinte est bleue-verte sur la partie supérieure du corps, blanche sur le ventre, le tout liseré d'une bande jaune sur les flancs. Naviguant entre la côte et l'océan, entre 3 m et 825 m de profondeur, la sériole chicard apprécie les récifs et les fonds rocheux. Les jeunes habitent plus volontiers les eaux côtières. Solitaires ou en petits groupes, elles se nourrissent de poissons, calmars et crustacés. Elles sont extrêmement prisées dans la pêche sportive.

 Le Pompano Africain (Pennant-Fish ou Threadfin Trevally) ou Alectis Ciliaris, est aussi appelé Cordonnier Fil ou Carangue à Plumes. En effet, ce n'est pas un véritable pompano du genre Trachinotus : il fait partie de la famille des Caranguidae. De couleur bleue argentée – vert métallique il peut atteindre 150 cm et 23 kg. Les adultes préfèrent les zones côtières, proches des récifs ; les juvéniles ont un mode de vie pélagique. Ils évoluent par petits groupes ou par deux et se nourrissent de poissons, crustacés et céphalopodes. Ce prédateur carnivore est très prisé en pêche de l'extrême car il offre de très gros spécimens et de vaillants combattants. Le pompano est le plus souvent pêché au stickbait coulant et flottant, au jig mais aussi à l'appât.

Pompano Africain de 4kg pêché lors d'une partie de peche autour de l'ile Hasikiyah lors d'un voyage peche au gros oman
  Le Permit , aussi appelée Grande Trachinote ou Trachinotus Falcatus ("au dos rugueux armé d'une faux" en raison de sa nageoire dorsale) est une espèce de la famille des Caranguidae. Les plus gros spécimens peuvent atteindre 122 cm de long et peser jusqu'à 36 kg. Le permit habite le long des plages, seul ou par petit groupe dans des eaux peu profondes et se nourrit de poissons, crabes et crevettes.
 Il est considéré comme un trophée de pêche sportive par excellence. En effet, son caractère méfiant le rend difficile à ferrer et sa vigueur promet des combats épiques, dont il sortira souvent vainqueur en cassant le bas de votre ligne. On le pêche généralement à la mouche et à l'appât pendant qu'il se nourrit dans les eaux peu profondes, par exemple de crabes dont il raffole, pour réussir à tromper sa vigilance.

 Le Talang Queenfish ou Scomberoides Commersonnianus est une espèce de la famille des Caranguidae. Il mesure jusqu'à 120 cm et pèse jusqu'à 16 kg. Ce poisson pélagique est de couleur argentée, verdâtre ou bleuâtre, parsemé des tâches sombres. Poisson démersale, il habite les eaux côtières et abonde aux abords des récifs et des îles. Il se déplace généralement par petits bancs et se nourrit de poissons, céphalopodes et petits invertébrés pélagiques. Particulièrement agressif, il est très populaire chez les pêcheurs de l'extrême qui utilisent la technique du jig, du shad, du stickbait coulant et flottant ou encore la pêche à l'appat.

Talang Queenfish de 4.5 et 5kg pêchée dans le sud du Sultanat d'Oman

La Dorade Coryphène

 Contrairement à ce que laisserait croire son nom, la Dorade Coryphène n'est pas un Sparidae comme les autres dorades, mais elle forme une famille à part, celle des Coryphanae ou dorades tropicales, aussi nommées poissons-dauphins.

 Prédateur puissant prisé par les pêcheurs de l'extrême, la dorade coryphène est aussi appelé Mahi Mahi. Les poissons adultes font généralement 150 cm de long pour 20 kg, mais ils peuvent atteindre 200 cm et 40 kg. Très rapides, ils peuvent filer à une vitesse de pointe de 92 km/h ! Les mâles possèdent une bosse sur le front leur donnant une face carrée (d'où leur nom de coryphène, "qui porte un casque") et arborent un corps massif tandis que les femelles ont la tête ronde et un corps plus fin et plus petit. Leurs couleurs sont très variées, souvent vives, et changent au gré de leur humeur et de l'environnement, à la manière d'un caméléon : bleu-vert métallisé, irisé, turquoise, doré, brun, bleu, rouge, etc.
 Espèce circumtropicale aux longues migrations, la dorade coryphène est à la fois démersale et pélagique : on la rencontre tant au large que près des côtes, entre la surface à 80 m de fond. Ce prédateur carnivore se nourrit de poissons, calmars, maquereaux et jeunes poissons ainsi que de crustacés pélagiques. Comme la plupart des poissons prédateurs, il préfère chasser au lever du soleil ou à la tombée de la nuit.
 Déjà pêchée au IIe millénaire et représentée sur les fresques de Santorin en Crète, la dorade coryphène est aujourd'hui fréquemment pêchée à la traîne à l'aide de leurres à jupe de type jet siffleur ou au lancer à vue, avec des stikbaits ou des poissons nageurs.

Belle dorade coryphène d'une longueur d'1,3m pêchée avec une sardine vivante lors d'un voyage peche Oman

Les Seabream

 Ce terme désigne différents poissons de la famille des Sparidae qui comporte 38 genres et des centaines d'espèces que vous pourrez pêcher à Oman : pagres, dentés, pageots, dorades, etc.

  Le Tête Noire (Blackhead seabream) : Le Pagre Tête Noire ou Acanthopagrus Schlegelii est un poisson démersale. Il peut mesurer jusqu'à 50 cm et peser 5kg. On peut le trouver à  l'ombre des récifs rocheux peu profonds et dans les eaux saumâtres où il se nourrit de mollusques et vers polychètes.

Seabream Tête Noire de 3,5kg, pêche à la traine lors d'un voyage peche oman
Sebream de 4 à 5kg pêché en surfcasting sur l'ile Hallaniyat lors d'un voyage de peche oman

 Le Pagre Rouge (Red Porgy) : Le Pagre Rouge ou Pagrus Pagrus a de nombreux noms : brême de mer, dorade, pagre commun, etc. Il peut mesurer jusqu'à 90 cm et peser jusqu'à 19 kg. Son corps haut et comprimé est terminé par une tête massive, sa couleur varie de l'argenté au rosâtre avec des touches marbrées. Ce poisson pélagique est un solitaire, habitant les fonds sableux ou les paroies rocheuses entre 5 et 250 m de profondeur. Carnivore, il se nourrit de crustacés, mollusques et céphalopodes.

 Le Pagre à Bosse (Pink Dentex) : Le Pagre à Bosse ou Dentex Gibbosus aussi appelé Gros Denté Rose, Denté à Fil ou Denté Bossu. Son corps ovale et comprimé se termine par une tête à forte bosse frontale. Sa couleur est rougeâtre avec des nuances de bleu argenté. Le pagre à bosse peut mesurer jusqu'à 106 cm et peser jusqu'à 15 kg. Poisson démersale, il vit sur les fonds rocheux et sableux entre 20 et 220 m de profondeur. Les juvéniles préfèrent les côtes et les adultes restent plus au large. Carnivore, il se nourrit de poissons, crustacés et céphalopodes.

Les Scombridae ou Les Thons et Thazards

 Les thons forment avec les maqueraux, thazards et bonnites la famille des Scombridae. Prédateur océanique vorace, il peut atteindre 75 km/h. Il est pêché de nombreuse manières, le plus souvent à la traîne avec des leurres à jupe de type jet siffleur, à la traîne au broumé ou aux poissons nageurs et stickbaits. 

 Le Thon Jaune (nom anglais : Yellowfin Tuna) ou Albacore (Thunnus albacares) est un poisson pélagique qui peut atteindre la taille gigantesque de 240 cm pour 200 kg. Il se déplace en bancs et se nourrit de poissons, crustacés et calmars, naviguant entre la surface et 100 m de profondeur. Il est également attiré par les débrits flottants. Le thon jaune est très recherché en pêche extrême pour sa combattivité.

 Le Thon Obèse (nom anglais : Big-eye Tuna) ou Thunnus Obesus peut mesurer jusqu'à 250 cm et 330 kg ! Ce mastodonte pélagique, d'une couleur bleue métallique sur le dos et gris argenté sur le ventre, se déplace en petits bancs. Il chasse de jour comme de nuit et se nourrit de céphalopodes, poissons et crustacés. Le thon obèse est un adversaire colossal, particulièrement prisé dans les parties de pêches sportives !

  Le Thon Longtail (Longtail Tuna) ou Thunnus Tonggol, encore appelé Thon Mignon, est à l'honneur sur un timbre omanais. Il peut mesurer jusqu'à 145 cm et peser jusqu'à 36 kg. C'est un poisson néritique, habitant la zone immergée surplombant le plateau continental, qui évite les eaux troubles et se nourrit de poissons, larves, crustacés et céphalopodes.

Thon mignon de 5kg pêche au leurre sur une chasse lors d'un sejour de peche Oman

 Le Thazard Noir (Wahoo) ou Acanthocybium Solandri est aussi appelé Thazard Raité, Thazard Bâtard ou encore Thon Banane. Ses couleurs vont du bleu-vert iridescent sur le dos au gris argenté sur le ventre. Poisson épipélagique solitaire ou formant de petits groupes, il se nourrit de poissons et céphalodes. Prisé par les pêcheurs sportifs, il peut atteindre 250 cm et 83 kg et se pêche à la traîne.

 Le Thazard Rayé (Narrow-barred Spanish Mackerel) ou Scomberomorus Commerson peut atteindre 200 cm et 70 kg. Il affectionne les tombants et les récifs, les eaux de lagon et les pentes douces. Il se déplace en petit bancs et se nourrit de crustacés, céphalopodes et poissons.

 Apparenté aux thons, le Barracuda ou Sphyraena Barracuda, aussi appelé Grande Bécune, est un carnivore vorace pouvant atteindre 200 cm de long et 50 kg. Il est reconnaissable à son corps allongé argenté et parsemé de tâches noires, à sa mâchoire inférieure proéminente et à ses dents en forme de crocs. Solitaires ou par petits groupes, les barracudas aiment naviguer autour des récifs mais on les trouve aussi en pleine mer, entre la surface et 30 m de profondeur environ. Prédateur diurne, il se nourrit de céphalopodes, crevettes et poissons. Particulièrement agressif, il tue plus qu'il n'a faim mais ne s'attaque à l'homme que s'il est provoqué. En général, le barracuda est pêché à la traîne avec un poisson nageur.

Les Mérous

 La plupart des Mérous forment la sous-famille des Epinephelinae. On les rencontre entre la surface et 300 m de profondeur. Carnivores, ils se nourrissent de mollusques, crustacés et poissons. Les  Epinephelinae regroupent 22 genres et 87 espèces. Voici celle que vous rencontrerez majoritairement à Oman :

 Le Mérou Malabar (Malabar Grouper) ou Epinephelus malabaricus est un poisson marin pouvant mesurer jusqu'à 234 cm et 150 kg. Massif, avec une queue arrondie, il a une coloration brun marbrée constellé de tâches claires et de petits points foncés. Cette apparence est proche de celle du Mérou brun. Naviguant entre 2 et 150 m de profondeur, il affectionne les fonds sableux comme les récifs. Il se nourrit de crustacés, céphalopodes et poissons.

Merou Malabar estimé à 90kg pour 1,60 à 1,70m, il a été coupé en 2 par un requin tigre lors d'un voyage peche oman

 Le Mérou Patate (Potato Bass) ou Epinephelus Tukula est un poisson marin pouvant atteindre 200 cm de long et 110 kg. Solitaire, il affectionne les chenaux profonds des récifs et les monts sous-marins où il se nourrit de poissons des récifs, crabes et crustacés. Très attaché à son territoire, il se montre particulièrement aggressif envers les intrus ce qui en fait une prise de choix pour les pêcheurs sportifs.

Pêche d'un mérou patate autour des iles Al Hallaniyats dans le sud du sultanat d'oman

 Le Mérou Brun ou Marron (Brown-marbled Grouper), ou Epinephelus Fuscoguttatus, encore appelé Mérou Marbré est un poisson marin. Son poids peut atteindre 120 cm . Son corps trapu, massif et comprimé est de couleur brun clair, marbré de tâches et de points bruns et gris. Habitant les eaux des pentes des récifs, il navigue entre la surface et 60 m de profondeur à la recherche de crustacés, céphalopodes et poissons. Sédentaire et territorial, il chasse à l'affût à la tombée du jour et la nuit.

Pêche d'un mérou brun autour des iles Al Hallaniyats dans le sud du sultanat d'oman

Les mérous se pêchent le plus souvent à l'appât, au vif et au jig.

Le Bec de Cane

 Le Bec de Cane ou Lethrinus Nebulosus appartient à la famille des Lethrinidae. Ce poisson au corps comprimé arbore de belles couleurs : sa tête est rayée de bandes bleues et ses écailles bleutées irisées tranchent sur le jaune bronze de ses flancs et de ses nageoires. Les plus gros spécimens mesurent jusqu'à 80 cm pour 8,5 kg. Le bec de cane chasse plus volontiers la nuit que le jour et se nourrit de mollusques, crustacés, oursins et vers des sables. Curieux mais méfiant, il est davantage grégaire que solitaire. Les jeunes affectionnent les algues et herbes hautes, les adultes préfèrent les étendues sédimentaires des lagons et les fonds clairs.

Bec de canne de 3kg pêché dans le sud du Sultanat d'Oman

Le Hareng-loup

Le Hareng-Loup (Wolf Herring) ou Chirocentridae est une famille de poissons pélagiques côtiers représentée par deux espèces : le hareng-loup dorab et le hareng-loup nudus. Reconnaissable à son corps allongé argenté et bleu, et à sa mâchoires aux dents effilées en forme de crocs qui lui ont donné son nom, il peut mesurer jusqu'à 100 cm. Prédateur vorace, il se nourrit de petits poissons et crustacés et s'aventure parfois à leur suite dans les estuaires des lagunes. Le hareng-loup se pêche au stickbait flottant et coulant ou encore au poisson nageur.

L'Espadon-Voilier

 L'Espadon-Voilier (Indo-Pacific Sailfish) ou Istiophorus Platypterus est également nommé Voilier de l'Indo-Pacifique ou Bécasse de Mer. De la famille des Istiophoridae, il arbore une nagoire dorsale en forme de voile. Sa coloration va du bleu profond sur le dos au bleu-brun sur les flancs et au blanc argenté sous le ventre. Il peut atteindre la taille de 3,50 m et jusqu'à 100 kg. C'est l'un des poissons les plus rapides : des mesures ont permis d'établir qu'un spécimen avait déroulé une ligne de pêche à 109 km/h ! Véritable ouragan particulièrement recherché par les pêcheurs de l'extrême, ce poisson pélagique habitent près des côtes et des îles où il se nourrit d'autres poissons, de crustacés et de céphalopodes.

Le Tassergal

 Le Tassergal (Bluefish) ou Pomatomus Saltatrix est le seul poisson de la famille des Pomatomidae. Sa coloration va du bleu profond au bleu-vert, bleu argenté et il peut mesurer jusqu'à 120 cm pour 6 kg. Il habite les eaux côtières, les jeunes restant plus près des estuaires et des baies. Les tassergals se déplacent en banc pouvant s'étendre jusqu'à 8 km et s'attaquent à d'autres bancs de poissons, mollusques et crustacés. Pêché au stickbait, au poisson nageur, à l'appât et au vif, son comportement alimentaire agressif et la promesse du combat annoncé le rende particulièrement renommé pour la pêche extrême.

Tassergals pêchés dans le sud du Sultanat d'Oman

Les Raies

 La Raie Pastenague (Common stingray) ou Dasyatis Pastinaca peut atteindre 2 mètres. Naviguant entre 5 m et 60 m de profondeur surtout, elle se nourrit de petits poissons et invertébrés. Son dard très vénimeux en fait une espèce dangereuse.

Raie Pastenague de 50 kg pêchée en bateau dans le sud du Sultanat d'Oman avec comme appat un demie bonite
Raie Pastenague de 130 kg pêchée en Surfcasting dans le sud du Sultanat d'Oman avec comme appat un demi mulet

 La Grande Raie Guitare (Giant Guitarfish) ou Rhynchobatus Djiddensis peut atteindre 350 cm et plus de 200 kg. Cette raie au museau terminant en pointe peut être facilement confondue avec un requin, d'autant plus que sa nage est similaire. Fréquemment enfouie sous le sable, elle chasse crustacés, céphalopodes et poissons des grands fonds.

Les raies sont pêchées à l'appât, à la sardine ou avec des morceaux de bonites.



La peche a Oman

Montages pour pêcher :

- La Carangue GT

La Raie

Le Tassergal, le Mérou, la Sériole et le Thon

Les Poissons records à pêcher :

- Carangue GT

- Merou

- Raie

- Seriole

- Thon

Les hébergements :

- Sur l'île Al Hallaniyat

- En chambre sur la côte

- En maison privative sur la côte

- Camping Sauvage